Anglais Allemand
Bienvenue sur le site officiel de l'Office de Tourisme du Pays de Ribeauvillé et Riquewihr - Alsace (France)


 
ImprimerObtenir la version pdf de la pagePlan du site

Pays de Ribeauvillé et Riquewihr

Riquewihr

Le dolder de Riquewihr
cliquez pour agrandir l'image

Entre crêtes des Vosges et plaine d'Alsace, Riquewihr est une cité médiévale, située au coeur du vignoble alsacien, classée parmi les « Plus Beaux Villages de France ».

Cette magnifique cité marie depuis des siècles la qualité de son architecture à celle de ses vins, d'où son nom de « Perle du vignoble alsacien ».

Riquewihr, véritable « musée à ciel ouvert», lieu de visite incontournable d'Alsace, est une ville qui a conservé le même aspect depuis des siècles.

La cité préserve derrière ses murs d'enceinte parfaitement conservés, que seules les vignes assiègent désormais, un tissu urbain très ancien constitué entres autres :

  • de maisons à colombages du 15ème au 18ème siècles, étroitement accolées,
  • du Dolder, porte de la Ville conservée du 13ème siècle, qui forment un ensemble architectural exceptionnel.

Le type de la maison alsacienne atteint à Riquewihr son expression la plus aboutie en offrant toutes les déclinaisons possibles de colombages sculptés, d'oriels, de cours intérieures agrémentées de vieux puits et de fontaines.

Admirablement fleurie au printemps et en été, la ville prend ses couleurs de Noël durant la période de l'Avent, dans une ambiance unique qui allie la magie de Noël aux traditions alsaciennes.

Ribeauvillé

cliquez pour agrandir l'image

Située sur la Route des Vins, entre vignoble et montagne, Ribeauvillé est une charmante cité qui a su valoriser son patrimoine historique.
Au Moyen-âge, la cité était le siège de la Seigneurie de la famille des Ribeaupierre (d'où le nom de la ville de Ribeauvillé).
Les Ribeaupierre firent construire 3 châteaux forts, dont les ruines dominent encore aujourd'hui majestueusement la cité et les collines environnantes. Tous trois sont accessibles par un sentier de randonnée, à flanc de montagne :

  • le château St Ulrich, (le plus ancien et le plus important des 3 châteaux),
  • le château Girsberg,
  • le château du Haut-Ribeaupierre, (comme son nom l'indique, le plus élevé des 3 châteaux).

De ses fortifications médiévales, la ville conserve encore aujourd'hui une partie de son mur de remparts et certaines de ses tours défensives, dont la « Tour des Bouchers » (du 13ème siècle, reconstruite au 18ème siècle), qui doit son nom à la corporation des Bouchers (chargée, en cas d'attaque de défendre la ville à partir de cette tour).

La Grand'rue et ses quartiers pittoresques, bordés de constructions abondamment fleuries (du 15ème au 18ème siècles), sont jalonnés de places ornées de fontaines de style renaissance.

Nombreux sont les édifices qui méritent le détour :

  • Hôtel de ville (18ème siècle) et sa prestigieuse collection de Hanaps en argent (coupes à boire) qui furent donnés à la ville par les comtes de Ribeaupierre,
  • La Tour des Bouchers (13ème siècle)
  • L'ancienne halle aux blés, ancien lieu de stockage,
  • La maison des Ménétriers (maison qui possède un décor unique en façade datant de 1683) etc.

De nombreuses fêtes rythment le calendrier des manifestations de cette commune, notamment le « Pfifferdaj » (fête des Ménétriers) qui perpétue le souvenir des réunions de la confrérie des Ménétriers d'Alsace qui se réunissait depuis 1481 à Ribeauvillé pour y élire leur roi. Cette fête, la plus ancienne d'Alsace, qui alterne présentation de chars et fanfares (selon une thématique différente tous les ans, liée à l'époque médiévale), est encore aujourd'hui célébrée à Ribeauvillé tous les premiers dimanches de septembre.

Bergheim

Maison typique à Bergheim
cliquez pour agrandir l'image

Dans un paysage riant et vallonné, Bergheim, charmante cité, située au cœur du vignoble alsacien, est une des rares bourgades alsaciennes a avoir conservé la quasi-totalité de son enceinte médiévale.

Les origines de la ville de Bergheim sont incertaines mais la découverte d'une mosaïque romaine atteste de la présence de villas à cette époque.

C'est au Moyen-âge, sous la Seigneurie des Ribeaupierre, seigneurs de Ribeauvillé, que Bergheim prend son essor.
C'est de cette époque que Bergheim conserve ses remparts (15ème siècle) particulièrement bien entretenus, propices à la promenade et à la découverte du « Jardin d'Annette », jardin médiéval où l'on cultive des simples (plantes médicinales).

Aux 16ème et 17ème siècles, Bergheim fût le théâtre de nombreux procès de sorcellerie a l‘issue desquels 40 femmes ont été livrées au bûcher. La Maison des Sorcières, musée historique, retrace la vie de ces « Sorcières » et les minutes de leurs procès.

Aujourd'hui, le charme de cette petite cité réside dans son décor fleuri ordonnancé autour de :

  • ses maisons anciennes (maisons de vignerons en maçonnerie et pans de bois du 15ème siècle au 17ème siècles),
  • ses fortifications du 15ème siècle et notamment de sa porte haute,
  • ses ruelles tortueuses,
  • sa fontaine aux armoiries de la ville,
  • son ancien lavoir,
  • son église paroissiale consacrée vers 1347,
  • son ancienne synagogue etc...

Hunawihr

Eglise fortifiée a Hunawihr
cliquez pour agrandir l'image

Sur la Route des Vins d'Alsace, serti dans un écrin de vignes, Hunawihr est un village alsacien typique, classé parmi les « Plus Beaux Villages de France ».

Hunawihr doit son nom à la sainte lavandière Hune qui, selon la légende, y aurait vécu au 12ème siècle avec son époux, le seigneur des francs Hunon.
La légende raconte qu'au 12ème siècle, alors que les vignerons d'Hunawihr n'avait pu faire de récolte, Ste Hune accomplit un miracle en faisant couler le vin à la fontaine qui porte encore aujourd'hui son nom.

Surplombant le village, l'église St Jaques le Majeur du 15ème siècle, entourée d'un cimetière fortifié, a conservé un environnement intact qui met en valeur cet ensemble remarquable du patrimoine alsacien.
Cette église servait aussi de donjon, où les vignerons pouvaient se réfugier en cas d'attaque.

Ce village viticole est composé de maisons de vignerons à pignons sur rues, aux petites cours étroites qui pour la plupart, datent du 16ème au 18ème siècles.

Les habitations de vignerons limitent l'ornementation aux colombages, aux encadrements de fenêtres et au portail.
Les maisons de maître, quant à elle, généralement construites au 19ème siècle, présentent une décoration bien plus démonstrative.
Les matériaux de construction restent cependant les mêmes par delà les époques : tuiles plates en écaille, crépi blanc ou coloré par un oxyde protégeant un torchis d'argile et de crin mêlé, bois de chêne, de hêtre ou de sapin, des poutres savamment disposées.

Retour haut de page


Copyright © Office de Tourisme du Pays de Ribeauvillé-Riquewihr -Mentions légales - Réalisé par illicoweb